Un hommage à toi, Maurice

   
  
  

En 1937, la famille arrivait à Québec-Ouest, aujourd'hui, Ville Vanier. C'était un bel endroit; il y avait du soleil, de l'air pur et de grands espaces, ce dont nous manquions au centre-ville de Québec.
 
Accompagné de papa et maman, tu étais âgé de 9 ans et tu possédais toutes les qualités pour être plus tard l'aîné de 14 frères et soeurs.
 
Dans la paroisse Notre-Dame de Recouvrance, tu as laissé ta marque. À 12 ans, tu faisais partie de la chorale avec d'illustres professeurs de chant dont le frère Armand et le frère Florian.
 
À chaque année, la responsabilité de demander la bénédiction paternelle au jour de l'An te revenait. Malgré le fait que tu n'aimais pas solliciter papa pour nous bénir, tu n'as jamais failli à ta tâche car tu savais que ce geste lui était très cher.
 
Dans tes temps libres, tu t'adonnais à la philatélie; tu montais minutieusement ta collection de timbres-poste.
 
À 15 ans, tu laissas l'école et tu réussis à te faire engager comme employé de bureau à l'Abattoir coopérative fédérée.
 
Grand sportif, tu t'entraînais aux poids et haltères avec tes amis les Sanchagrin, les Fortier et les Pichette, et tu faisais partie des équipes de hockey et de balle avec les Marcotte, les Morissette et les Frenette.
 
Et que dire des entraînements de combats de boxe qui se passaient au sous-sol de la 1re église avec les Muller, les O'Neil, les Grenier, les Grondin, et j'en passe. Avec les argents recueillis, vous renflouiez les coffres de Monsieur l'abbé Hermenegilde Poulin, aumônier du Patro.

Tu n'étais pas avare de ton temps; tu as oeuvré pour l'Amicale des Frères Maristes de la paroisse, au profit des élèves du Collège, avec les Flamand et les Cassista.
 
Pour toutes nos fêtes familiales, et pour quoi que ce soit qui concernait la famille, tu mettais toujours l'épaule à la roue.
 
En 1958, tu as pris pour épouse Diane Breton de St-Vallier de Bellechasse. Le temps s'écoulait et 3 beaux enfants se sont joints à vous.
 
En 1970, tu faisais partie d'une équipe du gouvernement du Québec avec le mandat d'implanter la Régie de l'assurance maladie du Québec.
 
Pendant plusieurs années, tu as répertorié la généalogie des Blais afin de remettre à chacun et chacune un volume cher à nos coeurs.
 
Tes recherches t'ont amené, en 1999, à aider la fondation de l'Association des Blais d'Amérique.
 
Nous rendons hommage à tes enfants, Richard (sa compagne Josée), Hélène et Yvon, ainsi qu'à tes petits-enfants, Jennifer, Kevin, Samantha et Juliane.
 
Tu les as aimés de tout ton coeur, et eux, jusqu'à la dernière minute, t'ont rendu tout cet amour au centuple.
 
Maurice, tu viens de faire un grand pas pour entrer dans l'autre vie, celle de l'Esprit, et enfin, tu rejoins ta bien aimée Diane.
 
Merci pour tout et repose en paix.
  
  
  

Madeleine Blais, 9 février 2008

Cet hommage composé par Madeleine Blais a été lu par elle-même lors des funérailles en l'église Notre-Dame de Recouvrance à Québec le 9 février 2008.

  

  

  

  © 2008-2019 Richard Blais canadian_flag_40x20.gif
Crédit photo obligatoire www.mauriceblais.ca