FAMILLE DE JOHNY BLAIS
  
  

PDF_24.png Document complet génération 9

   

Johny Blais est né le 4 juin 1881 à Québec (Paroisse St-Jean-Baptiste),QC, CA
fils de Théophile Blais né le 19 jan. 1849 à Ste-Foy, QC, CA
et de Mary-Ann Barrett, née le 19 fév. 1853 à Branford, CT, USA
marié à Odile Marcoux le 10 mai 1903 à Québec (Paroisse St-Jean-Baptiste), QC, CA (21 ans)
décédé le 23 nov. 1965 à Charlesbourg, QC, CA (84 ans)

ODILE MARCOUX
fille de Odilon Marcoux et de Anna Fiset,
née le 4 sept. 1883 à St-Michel-de-Bellechasse, QC, CA
mariée le 10 mai 1903 (19 ans)
à Québec (Paroisse St-Jean-Baptiste), QC, CA
décédée le 27 juin 1967 (83 ans)
à Charlesbourg, QC, CA

1) Johnny, né le 22 oct. 1903, décédé le 12 janv. 1992

2) Georges, né le 2 fév. 1905, décédé le 3 oct. 1986

3) Jeanne, née le 25 août 1906, décédée le 3 sept. 1989

4) Yvonne, née le 21 mars 1908, décédée le 21 mars 1953

5) Henri, né le 21 août 1910, décédé le 30 janv. 1985

6) Arthur, né le 7 oct. 1913, décédé le 15 sept. 1981

7) Victor, né le 17 mai 1915, décédé le 23 janv. 1948

8) Juliette, née 3 nov. 1916, décédée le 4 fév. 1988 (jumelle)

9) Jules, né le 3 nov. 1916, décédé le 11 mai 1983 (jumeau)

10) Albert, né le 17 avr. 1918, décédé le 4 juin 1918 (1 mois et demi)

  
Références :

Tableau extrait de la section 9 de « La petite histoire de la famille Blais en Amérique, ascendance de Johnny Blais, 10ème gén. », préparé par Maurice Blais (membre de l’Association des Blais d’Amérique, #84) au début des années ‘90. Il en a remis une copie à chacun de ses frères et sœurs en 1996 afin qu’ils puissent par eux-mêmes poursuivre la collecte des informations pour leur propre famille et leurs descendants.

Les informations présentées ont été mises à jour avec les données les plus récentes disponibles. Merci à l'Association des Blais d'Amérique pour leur aide.
 
Pour plus de détails sur la source des données présentées, voir le PDF disponible plus haut.

  
Photo de famille de Johny Blais et Odile Marcoux de 1952

Famille_Johny_Odile_Gen_9_A_500L.jpg
Arthur, Georges, Jeanne, Henri, Yvonne, Johnny, Juliette, Jules
Johny, Odile

Camera.gif Galerie de photos

Biographie

Johny Blais, fils de Théophile Blais I et de Mary-Ann Barrett, est né à St-Jean-Baptiste de Québec le 4 juin 1881. C'est cette année-là que cette paroisse a été détruite presqu'au complet par un incendie qui a aussi détruit l'église ; c'est pourquoi il a été baptisé à Ste-Foy le 12 juin 1881 sous le nom de Jean-Baptiste-Joseph Blais. Sa mère étant de descendance irlandaise née à Branford, Connecticut, il a toujours été appelé Johny.
  

G9_incendie_Saint_Jean_Baptiste_500L.jpg

Incendie du quartier Saint-Jean-Baptiste le soir du 7 juin 1881 (1)
Crédit Photo: BAnQ

  
Le 10 mai 1903, il épouse à Québec Marie-Délina-Ozide (Odile) Marcoux, fille de Odilon Marcoux et de Anna Fiset et née à St-Michel-de-Bellechasse le 4 sept. 1883. À ce moment, il travaille à Québec : il agit à titre de jardinier, cocher, et s'occupe des chevaux de courses de son employeur comme palefrenier et comme jockey. C'est pendant cette période qu'un cheval lui a arraché le pouce de la main droite.

Dans les années 1920 et 1930, on retrouve sa famille dans la paroisse St-Cœur-de-Marie au 13 rue St-Michel. Il est gardien de nuit pour la compagnie Québec Railway Light and Power et le jour, il entretient des terrains pour quelques familles de la Grande-Allée, de l'avenue Laurier et de la rue Des Bernières à Québec. Au début des années '30, les automobiles étaient rares à Québec ; même s'il ne conduisait pas, Johny en possédait une. Ce sont ses fils Johnny, Georges et Henri qui la conduisaient. C'est surtout Georges et Henri, qui étaient célibataires à l'époque, qui voyageaient Johny au travail. Ils allaient le conduire et allaient le chercher. 
  
 

G9_Automobile_Johny_Blais_1930_500L.jpg

L'automobile de Johny Blais et son fils Johnny avec ses enfants Fernand et Maurice
1930

  
Dans les années 1940 et '50, il demeure à 88 Lavigueur, coin Deligny, à Saint-Jean-Baptiste et on le voit encore monter sur la Grande-Allée à pied, tirant sa tondeuse à gazon dans les côtes de Saint-Jean-Baptiste.

Au début des années '60, devenu plus âgé, il prend sa retraite et écoule ses derniers jours avec son épouse chez sa fille Juliette à Charlesbourg où il décède le 23 nov. 1965 à l'âge de 84 ans. Odile le suit le 27 juin 1967. Ils eurent 10 enfants. Tous les deux sont inhumés au cimetière Belmont dans le lot 287-C99.

 

Maurice Blais, 11ème gén., 1996
  

 (1) Histoire de l'église de Saint-Jean-Baptiste

  

  

  

  

  © 2008-2019 Richard Blais canadian_flag_40x20.gif
Crédit photo obligatoire www.mauriceblais.ca