Expressions de Maurice Blais

  
  

 

S'il y a un aspect de la personnalité de mon père qui mérite d'être souligné ici c'est bien celui-là: Il était une véritable banque d'expressions les plus incroyables les unes que les autres.

Tout au long de ma vie il n'a cessé de me répéter proverbes, dictons et citations connus, moins connus ou même de son cru. Jamais de plates conseils ou de longues explications, juste un regard, un dicton pertinent puis son légendaire sourire...

Voici ceux qui m'ont le plus marqués :

 

Proverbes connus

A beau mentir qui vient de loin
À cheval donné on r'garde pas la bride
Deux têtes valent mieux qu'une
Donne à manger à un cochon il viendra chier sur ton perron
Il faut battre le fer quand il est chaud
Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué
Il n'y a pas de fumée sans feu
La vengeance est douce au coeur de l'Indien
La vie est un combat
L'habit ne fait pas le moine
Méfiez-vous de l'eau qui dort
On a souvent besoin d'un plus petit que soi
On est jamais mieux servi que par soi-même
On fait pas d'omelette sans casser des oeufs
On ne doit pas mordre la main qui nous nourri
Petit train va loin
Quand on est valet on est pas roi
Qui aime bien châtie bien
Qui paye ses dettes s'enrichit
Si le chapeau te fait, porte-le
Tout vient à point, à qui sait attendre

Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras

 

Autres expressions

Accordez-vous donc c'est si beau l'accordéon
Ambitionne pas sur le pain béni
As-tu la danse de St-Guy?
Bourrasse pas
Ça prend pas la tête à Papineau
C'est bon avec du kapichup (ketchup)
C'est du poison vif (bonbons sucreries)
C'est organisé avec le gars des vues
C'est une soue à cochon (à propos de ma chambre)
Ce qui est important c'est la " paparation " (préparation)
/ lui disait un barbier de Québec-Ouest
Changer quatre trente-sous pour une piasse
Elle est organisée pour veiller tard (à propos des fortes poitrines)
Je l'attends avec une brique et un fanal
Kid les os (moi-même quand il était fier)
L'argent ne fait pas le bonheur mais ça aide
Ma plus belle marde est chiée (Vieillir, venant de son oncle Jules)
Maudit carapat (moi-même quand il était fâché)
Mon p'tit chinois constipé (venant de ma mère)
Punaise de sacristie (femmes pieuses)
Quand tu fais une erreur n'en fait pas deux
Qu'y-aille chez l'diâble (occupe toi s'en pas)
Salut ferblantine
Salut goglu!
Siffle-en-cul (quand je sifflais)
T'as la yeule sûre (quand je perdais contre lui à un jeu)
Ti motté yéyé (moi-même)
Trop fort casse pas

Tu n'as pas voulu aller à l'école bien pelte
Tu te couches sur un et t'abrilles avec l'autre (à propos des fortes poitrines)
Tu vas devenir le cul large comme la table
Un cheval c't'un cheval
Un perron de porte (un chien)
Viargénie (le seul sacre utilisé rarement par mon père)
Y'a rien de pire qu'une féministe péquiste

    

  

Yvon Blais, 1er septembre 2008

  

  

  

  

  © 2008-2019 Richard Blais canadian_flag_40x20.gif
Crédit photo obligatoire www.mauriceblais.ca